Comment annoncer gratuitement votre salon généalogique ? (Partie 2)

En septembre dernier, je présentais quelques outils gratuits de communication à la disposition des organisateurs de salons généalogiques.
Poursuite de cet inventaire (assurément non exhaustif)…

a) Les avantages des Fédérations
Votre association est adhérente à la Fédération Française de Généalogie ? Profitez-en pour publier votre événement sur le site internet de cette institution. A coup sûr, celui-ci sera en plus largement partagé sur les réseaux sociaux…
Dans le même genre d’idée, le site internet d’une Union Régionale à laquelle vous appartenez peut vous servir à la promotion du salon.

b) La force des exposants
Il est parfois étonnant, en tant qu’exposant, de ne pas recevoir l’affiche du salon auquel on participe. Pourtant l’intérêt d’un tel partage est évident : si chaque exposant diffuse l’affiche sur son site, Facebook ou Twitter, et sur les salons auxquels il participe en amont du votre, la communication sera massive.

c) On n’est jamais si bien servi que par soi-même !
Au même titre qu’une association aurait tort de ne pas promouvoir sa manifestation sur son propre site internet, il serait dommage d’en oublier sa revue !
En annonçant votre salon plusieurs mois à l’avance dans la revue (et sur la 4ème de couverture !), vous vous assurerez de la mobilisation de vos propres adhérents, mais aussi d’autres amateurs de généalogie si votre association fait partie d’un réseau d’échange de revues avec d’autres organisations.

d) Le commerce de proximité
Bien que fastidieux, cette méthode se révèle très efficace. Placardez vos affiches dans les commerces de votre ville et des villes/villages voisins, cela vous assurera une très large audience auprès d’un public non généalogiste.
Les panneaux d’affichage associatif présentent eux aussi leurs intérêts, tout comme les vitrines ou portes d’accès des bâtiments publics (bibliothèque, médiathèque, gymnase, salle des fêtes, école…).

e) L’affichage municipal
Dans la première partie de cet article, j’évoquais l’intérêt du bulletin d’information municipal. Si votre ville en est dotée, pensez aussi à faire paraître l’information sur les panneaux d’affichage lumineux qui trônent souvent à des places stratégiques de la cité.

f) La signalisation
Ne pensez pas que la signalisation d’un salon (panneaux directionnels implantés aux carrefours stratégiques) serve uniquement à guider vos visiteurs !
Un fléchage, même basique (« Exposition Généalogique », voire même simplement « Généalogie ») servira efficacement votre cause, en jouant sur les ressorts de l’intrigue. Et pour les badauds qui ont déjà eu, en amont, l’information sur l’existence de votre événement, cela leur rappellera l’imminence de la manifestation.

g) Les animations locales
En amont de votre salon, et moyennant quelques bénévoles motivés, écumez les manifestations locales quelques semaines avant votre salon, pour distribuer des flyers (aux passants et aux exposants). Même si ces manifestations sont sans rapport avec la généalogie, ne préjugez aucunement qu’un habitué des vides greniers, qu’un afficionado du cochon grillé, ou qu’un bouliste invétéré soient allergiques à la généalogie. Comme vous, je suppose, ils ont probablement plusieurs hobbies, alors pourquoi faire naître chez eux le « besoin de généalogie »…

Bien sûr, vous pouvez toujours investir des milliers d’euros de publicité dans les journaux locaux, dans l’affichage 4×3 ou sur les abribus, mais assurez-vous déjà d’avoir utilisé tous ces moyens gratuits à votre disposition.
D’autres médias existent très certainement, alors n’hésitez pas à nous faire parvenir vos propres expériences de communication gratuite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.