La gratuité des entrées dans les manifestations généalogiques

En France, le principe de la gratuité de l’accès aux manifestations généalogiques (salon, rencontre, forum, porte ouverte) est plutôt la règle.

Seuls les salons organisés dans le cadre des Congrès Nationaux (FFG) ont leurs entrées payantes (3€ lors des Congrès de Poitiers ou Marseille par exemple).
Le choix de la tarification des entrées est souvent dicté par des impératifs budgétaires : l’équilibre financier de manifestations importantes (comme les dits Congrès), nécessitant la location onéreuse de grandes surfaces d’expositions, repose sur de multiples sources de financement dont les entrées payantes font parties. Plus qu’un choix, la tarification des entrées est donc un impératif.
Pour autant, les entrées payantes sont-elles un frein à la fréquentation de événement par le public? Déjà que les salons de généalogie ne drainent pas toujours les foules, alors en faire payer l’entrée équivaudrait à se tirer une balle dans le pied! C’est l’éternelle question que se pose les organisateurs de manifestations.

Oui… et non…

Oui, effectivement, c’est le risque pour des manifestations locales et départementales (voire régionales) qui visent un public de proximité. La présence d’un nombre modeste d’exposants n’est pas de nature à justifier le paiement de l’entrée aux yeux du chaland. Une telle stratégie limiterait aussi la venue de non-généalogistes « attirés par la lumière » ou mûs par la curiosité.
Or ce type de manifestation est souvent organisé pour vulgariser la généalogie auprès de profanes, démystifier cette « science » et faire connaitre les services offerts par l’association organisatrice.

Mais la tarification n’est pas toujours un problème!
C’est le cas pour les grandes manifestations, de type Congrès Nationaux, qui attirent des généalogistes de la France entière.
La diversité des exposants présents, la qualité des intervenants, la réputation de l’événement compensent le prix, souvent modique, de l’entrée. Payant ou non, cela ne changera pas grand-chose à la fréquentation.
Et même si la tarification de l’entrée limite la venue de néophytes locaux, cela n’est pas un handicap, car les associations organisatrices de tels événements n’en sont pas à leur coup d’essai, et ont en général l’habitude d’organiser des salons locaux visant un public de proximité.
Pour autant, les grands événements généalogiques ne pas tous payants : Le Grand Salon de la Généalogie (Paris), le Forum Genco (Brive la Gaillarde), Les Généalogiques (Paris) ou le Forum de la Généalogie (aux Archives Nationales de Paris) ont fait le choix de la gratuité.

Mais que font nos voisins ?
Sur ce point, je crois que les Anglais ont de quoi nous décomplexer !
L’événement généalogique national outre-manche se nomme « Who do You Think You Are ? Live » (littéralement : Qui pensez-vous être ?). Ce salon annuel, qui se tiendra début avril à Birmingham, au centre de l’Angleterre, s’organise sur 3 jours. Le tarif de l’entrée est 30€ pour un jour (34€- 2 jours et 43€-3 jours).
30€… soit 10 fois plus qu’un Congrès Français !
Et ce n’est pas tout : pour assister aux conférences (il y en a 15 à 20 différentes par jour), il vous faudra débourser 4€ par conférence. Puis, coup de grâce, le soir en sortant du salon, vous devrez vous acquitter des 30€ de parking journalier obligatoire. Cela fait chère la virée me direz-vous !
Et bien les Anglais ne le voient pas cet œil-là. Pour preuve, la dernière édition du WDYYA 2015 a été fréquentée par 12500 personnes. En 2014, où l’événement se déroulait à Londres, il y a eu 14000 visiteurs. De quoi faire rêver nos amis du Havre en charge en Congrès de 2017…
Comme quoi, si l’offre proposée est à la hauteur des attentes, les généalogistes sont prêts à payer le prix pour y avoir accès.

Entrée gratuite ou payante, n’y a-t-il pas d’alternative ?
Et bien si, et cette nouvelle voie sera tracée en Gironde en avril prochain.
Les organisateurs du prochain Forum de Généalogie de Libourne (l’Université du Temps Libre de Libourne, section Généalogie) ont fait le choix de la gratuité des entrées, mais avec tarification des conférences.
Sur deux jours, dix conférences seront proposées au tarif unitaire de 5€ (ou 25€ pour toutes les conférences). Mais ces conférences seront gratuites pour les adhérents de l’Université.
Une expérience à suivre de près, car le nombre de manifestations généalogiques proposant des conférences dans leur programme sont en progression. Plus qu’une mode, ce constat peut s’expliquer par l’impérieuse nécessité de faire évoluer l’offre dans les salons généalogiques afin de fidéliser son public et attirer de nouveaux visiteurs. Alors, si en plus ces conférences sont rémunératrices pour les organisateurs, et permettent de couvrir leurs frais, la boucle est bouclée, mais à la condition d’avoir des conférenciers de choix…

2 pensées sur “La gratuité des entrées dans les manifestations généalogiques

  1. Desché Laurent

    La généalogie est un sport que l’on peut pratiquer en simple, en double ou en double mixte, jusqu’à un âge avancé.

    L’équipement coûte relativement cher : ordinateur, logiciel, abonnement à Internet, soit environ 500 à 600 euros par an.

    Autrefois les déplacements coûtaient cher, mais la mise en ligne de nombreux documents a largement fait économiser sur les frais de déplacement.

    Cependant cette masse de documents ne donnerait pas d’excellents résultats s’il n’y avait pas des sites pour la plupart en accès payant, donnant accès à des relevés établis par des professionnels ou des associations. Rajoutons 100 à 200 euros pour différents abonnements.

    L’adhésion à une plusieurs associations peut sembler superflue à certains. Mais dans ce cas, qui organisera ces expositions et salons de généalogie qui sont souvent le point de départ de nos vocations. Qui nous donnerait les bonnes méthodes de travail, qui organiserait une certaine entraide entre généalogistes ? Rajoutons encore 100 euros pour deux adhésions annuelles.

    Ajoutons les faux frais : quelques déplacements, quelques timbres, l’impression d’arbres, pas mal de cartouches d’encre et l’on peut atteindre quand même les 1.000 euros par an.

    Alors qu’est-ce que quelques euros pour aller à un salon ?

    Le choix se situe plus au niveau des organisateurs : gérer une billeterie, demander des autorisations administratives, payer des taxes, etc.

    Et par les temps qui courent, il faudra bientôt payer 4 vigiles sur un week-end, avec des détecteurs de métaux et un maître-chien.

  2. Paillette

    Bonjour
    Je suis un des organisateurs du congrès du Havre chargé des conférences et ateliers
    C’est entre 4 et 5 conférences chaque jour avec un choix entre 16 et 20 thèmes
    Seuls les ateliers sont répétés deux ou trois fois
    Vous pouvez découvrir le programme sur cette page
    http://www.lehavregenealogie2017.fr/Page/Congres_Conferences.aspx
    Moi aussi, j’aime bien ce qui est gratuit, mais les locaux eux ne le sont pas. Et il faut bien « retomber sur ses pieds »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.